La lombalgie

La lombalgie est une douleur qui apparaît en bas du dos, au niveau des vertèbres lombaires. Elles sont au nombre de 5 et sont séparées chacune par un disque intervertébral.
Souvent décrite comme une douleur en barre diffuse, la lombalgie peut être d’apparition brutale ou progressive.
Dans certains cas elle est accompagnée d’une irradiation dans la fesse, jambe pouvant aller jusqu’au pied (sciatique).
La durée des symptômes est variable allant de quelques jours (lombalgie aiguë) à plusieurs mois, années ( lombalgie chronique).

Les causes de la lombalgie

Les lombalgies peuvent être de deux origines :

  • mécanique
  • due à une maladie dégénérative

Lombalgies mécaniques

Dans 90% des cas, la lombalgie est dite commune, c’est-à-dire que l’origine est mécanique. (contracture musculaire, lésion ligamentaire, perte de mobilité articulaire…)
La douleur n’est pas due à une maladie inflammatoire, infectieuse, tumorale…
La douleur est souvent d’apparition brutale, elle augmente avec le mouvement (activité physique, station debout prolongée…) et est soulagée au repos.
La douleur est plus handicapante en journée et diminue pendant la nuit.

 Les causes des lombalgies mécaniques

Lors de lombalgie mécanique c’est un élément anatomique qui va être à l’origine des douleurs :
contracture musculaire, tension ligamentaire
Suite à un faux mouvement, une mauvaise position prolongée, un traumatisme.
Le corps sentant une fragilité de la zone, va provoquer une contraction musculaire permettant de limiter la mobilité des articulations concernées. Le corps forme comme un plâtre autour des articulations qu’il veut protéger.

perte de mobilité vertébrale
Chaque vertèbre à un rôle dans la mobilité du rachis ( flexion, extension, rotation)
Si une limitation de mouvement apparaît sur un étage vertébral, c’est toute la colonne qui va devoir compenser.
Obligeant certaines zones à d’avantage travailler pour compenser.

douleurs viscérales
Par leur localisation les différents organes du corps (estomac, colon, intestins, foie…) peuvent provoquer des douleurs de dos.
Les douleurs sont alors accompagnées de symptômes plus ou moins importants au niveau digestif (constipation, diarrhée, ballonnements, douleurs gynécologiques, urinaire)

Sciatique
La sciatique correspond à une compression du nerf sciatique sur son trajet.
Les douleurs se caractérisent par une irradiation dans la fesse, jambe et pouvant descendre jusqu’au pied.
Les causes de la sciatique peuvent être multiples (blocage vertébral, contracture musculaire, hernie discale…)

Les facteurs favorisants la lombalgie mécanique :

manque de tonicité musculaire
En effet, les abdominaux et les dorsaux jouent un rôle très important de soutien de la colonne vertébrale, ils forment une gaine. Si les muscles manquent de tonicité les articulations seront alors d’avantage sollicitées.

mauvaise posture
Lorsque l’on se tient debout, un équilibre global du corps permet une bonne répartition des charges (poids) mais également une bonne absorption des chocs lors de la marche, course à pied…Un déséquilibre postural aura tendance donc à solliciter d’avantage certaines articulations, muscles, ligaments pouvant à la longue provoquer des douleurs.

excès de poids
Un surpoids provoquera une augmentation de charge sur les articulations du corps, et demandera d’avantage d’effort aux muscles et ligaments.

Lombalgies symptomatiques dues à une maladie


Dans 5 à 10 % des cas, la lombalgie est dite inflammatoire, elle est due à une maladie dégénérative inflammatoire, infectieuse ou tumorale.
Ces douleurs se caractérisent par une apparition progressive, la douleur diminue avec l’activité et augmente en position statique (sans bouger). Les douleurs apparaissent souvent en deuxième partie de nuit. Une raideur matinale nécessite une mobilisation de la zone (déverrouillage matinal) pour estomper la douleur.

 Les causes de lombalgies symptomatiques :

Inflammatoire :

  • spondilarthrite ankylosante
  • arthrite
  • rhumatismes

Métabolique :

  • ostéoporose
  • fibromyalgie
  • arthrose

Tumorale ou Infectieuse

 

Quelle prise en charge par votre ostéopathe ?

La séance débute par un questionnaire permettant de rechercher les causes de votre douleur :

  • mode d’apparition
  • rythme de la douleur
  • traumatismes
  • symptômes viscéraux

Ces différents éléments vont permettre de nous orienter vers une ou plusieurs causes possibles de votre douleur.

Des tests pourront être réalisés afin d’exclure toutes pathologies qui ne seraient pas du ressort de l’ostéopathie.

Dans le cas de la lombalgie mécanique, le but de la séance sera de redonner de la mobilité aux différents éléments anatomiques responsables de vos douleurs.

Un travail sur les articulations, les muscles, ligaments, viscères nous permettrons d’agir sur les causes de votre douleur.

Le but étant de réharmoniser le corps dans son ensemble pour agir directement sur les causes.

Pour la lombalgie symptomatique, la douleur est la conséquence d’une maladie.

Dans ce cas, l’ostéopathe ne peut pas agir directement sur la maladie, mais nous pouvons créer un environnement beaucoup plus favorable au corps pour soulager les symptômes !

Selon le même principe qu’une lombalgie mécanique, nous allons redonner au corps toute sa mobilité afin de soulager les douleurs.

Quelle que soit l’origine de votre lombalgie, l’ostéopathe va adapter ses techniques afin de travailler en toute sécurité pour vous soulager.

©Julia Eynard

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑